Des milliers de personnes signent une pétition exigeant la stratégie Zéro Covid

L'ingénieur québécois Stéphane Bilodeau, l'un des principaux instigateurs de la stratégie Zéro Covid au Canada.

Lancée au début d’avril, une pétition réclamant l’adoption d’une stratégie Zéro Covid a déjà recueilli plus de 4000 noms au Canada. L’initiative ZeroCovidCanada.org a été prise par plusieurs experts, médecins et citoyens de partout au pays, dont l’ingénieur québécois Stéphane Bilodeau (notre photo) et la biologiste albertaine Malgorzata Gasperowicz, membres de la coalition internationale Endcoronavirus.org. Cette organisation tient le «Jour mondial d’action pour le Zéro Covid» le samedi 10 avril. Au Québec, cette stratégie est appuyée par le groupe COVID-Stop.

Le collectif ZéroCovidCanada demande aux gouvernements fédéral et provinciaux d’abandonner la stratégie d’atténuation de la pandémie, au profit d’une stratégie visant l’élimination du SRAS-CoV-2. La pétition s’adresse au premier ministre Justin Trudeau, à la ministre de la Santé Patty Hajdu, aux premiers ministres provinciaux ainsi qu’à Theresa Tam, administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il est possible de la signer en cliquant sur ce lien.

Votre annonce ici
Vous n'aimez pas les publicités?
Les publicités automatisées nous aident payer nos journalistes, nos serveurs et notre équipe. Pour masquer les annonces automatisées, devenez membre aujourd'hui:
Devenez membre

Le Canada doit adopter une stratégie Zéro Covid pour éviter plus de conséquences catastrophiques et des problèmes de santé à long terme

Nous sommes un groupe de chercheurs, de médecins, d'ingénieurs, de militants, d'avocats, d'éducateurs et de citoyens impliqués et préoccupés, de tous les coins du pays. Nous sommes alarmés. Le Canada est confronté à une troisième vague beaucoup plus dangereuse de COVID-19 partout, sauf dans les provinces de l'Atlantique et dans le Nord. Les variants du SRAS-CoV-2 prennent rapidement le dessus, provoquant une augmentation quotidienne de nouveaux cas.

Les stratégies d'atténuation actuelles ont échoué : des milliers de Canadiens sont morts et de nombreuses personnes souffrent de problèmes de santé à long terme et d'instabilité financière. Nous exhortons vivement les gouvernements fédéral et provinciaux à adopter immédiatement une stratégie Zéro Covid dans le but d'éliminer le SRAS-CoV-2 dans le reste du pays, tout comme les provinces de l'Atlantique et les territoires l'ont fait avec succès. Il est impératif de prévenir des maladies et des décès encore plus tragiques et inutiles. En outre, les variants du SRAS-CoV-2 ont considérablement augmenté les risques de pandémie. Ces variants sont beaucoup plus transmissibles, nocifs, mortels et / ou peuvent mieux échapper à la réponse immunitaire. Les variants ont augmenté l’incidence sévère et la mortalité chez les jeunes adultes. Ils sont maintenant présents en grand nombre dans plusieurs provinces canadiennes et leur croissance n'est pas maîtrisée.

La COVID-19 est une maladie dangereuse et mal comprise, qui peut être mortelle pour les personnes de tous âges, y compris les enfants. De nombreux survivants qui ont eu besoin de soins actifs à l'hôpital, par la suite ont dû être réadmis à l'hôpital, ont développé de nouvelles maladies ou sont décédés quelques mois après leur sortie de l'hôpital. Même lorsqu’elle n’aboutit pas au décès, la COVID-19 peut parfois provoquer des symptômes qui persistent pendant plusieurs mois, une condition appelée Long Covid. Les enfants ne sont pas immunisés contre la Long Covid. Le Royaume-Uni constate qu'environ 10 % des enfants qui se remettent de la COVID-19 continuent de lutter pendant de nombreux mois avec des symptômes débilitants, notamment des problèmes gastro-intestinaux, des éruptions cutanées, une perte d'odorat et des palpitations cardiaques. Les conséquences à long terme sur la santé, occasionnées par l'infection issue du virus, présentent des coûts futurs importants autant pour les individus que pour la société.

Les vaccins sont essentiels pour sauver des vies, mais à eux seuls, ils ne peuvent pas résoudre la pandémie. Le Canada a commencé à vacciner les personnes âgées, les travailleurs essentiels et les personnes médicalement vulnérables, mais trop peu de personnes ont été vaccinées. Il n'y a toujours pas assez de doses pour tous, de sorte que le déploiement de la vaccination au Canada est lent. L'effort national de vaccination est également compromis en laissant les cas se propager en grand nombre. En fin de compte, nous sommes confrontés à trop d'incertitude avec des variants qui peuvent échapper à la réponse immunitaire. L'indice de reproduction de base (R0) du variant d'origine, et en particulier celui des nouveaux variants, sont probablement trop élevés, de sorte que même avec 70 % de la population vaccinée, le seuil d'immunité collective pourrait ne pas être atteint.

La stratégie d'atténuation actuelle du Canada a échoué

La stratégie d'atténuation (ou de mitigation) du Canada – soit tolérer un nombre limité de cas qui ne submergera pas les hôpitaux – a donné lieu à la deuxième vague et a entraîné la mort de 23 000 Canadiens des suites d'une maladie évitable. La conviction qu’il s’agit de notre « nouvelle normalité » et que nous devons « apprendre à vivre avec le virus », au cœur de la stratégie d’atténuation actuelle de Canada, a causé un grand tort aux enfants et aux familles. Essayer de garder les écoles ouvertes pendant une pandémie s'est avéré très perturbateur pour les enfants et les familles. Les éclosions de Covid dans les écoles ont un effet profond sur la santé mentale des enfants, car ceux-ci et les familles sont directement infectés ou doivent s'isoler.

Une stratégie d'atténuation est également très inéquitable. Elle ignore la position vulnérable des familles, des travailleurs essentiels, des populations marginalisées et de ceux qui vivent dans des communautés à risques. Notamment, les Premières Nations et de nombreuses minorités ethniques subissent de manière disproportionnée les effets négatifs de la pandémie. Leurs membres vivent plus souvent dans des ménages multigénérationnels, et les enfants scolarisés en cas de transmission à l'école font, malgré eux, courir un grand risque aux membres âgés de leur famille. Ces enfants n'ont pas la possibilité de rester isolés de leurs grands-parents, car les familles dépendent souvent d'eux pour la garde des enfants. De même, les femmes souffrent de façon disproportionnée des impacts de la pandémie, que ce soit en raison de la perte de revenus, de la responsabilité accrue des soins familiaux ou de l'augmentation de la violence.

De nouveaux variants plus transmissibles rendent la stratégie d'atténuation actuelle encore plus précaire. Il n'est pas réaliste de penser qu'il est possible qu'une petite quantité de B.1.1.7 se répande lentement. Dès que les restrictions sont assouplies, le virus se propage rapidement. Ainsi, nous pouvons soit viser à éliminer complètement le virus, soit risquer de déclencher à nouveau un « incendie de forêt ». Contrairement à la stratégie d'atténuation canadienne, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, le Vietnam, le Laos, Taïwan, le Canada atlantique et les territoires démontrent clairement qu'une stratégie Zéro Covid fonctionne et est durable.

Il est extrêmement urgent pour le Canada et chaque province d'adopter immédiatement une stratégie Zéro Covid pour arrêter toutes les chaînes de transmission communautaire le plus rapidement possible.

Mesures pour que le Canada atteigne le Zéro Covid

● Adopter un objectif explicite d'élimination de la COVID et le communiquer clairement aux Canadiens.

● Mettre en œuvre des restrictions aux déplacements internationaux et interprovinciaux en imposant une mise en quarantaine supervisée pour tous les voyageurs. Fournir une vaccination prioritaire et des tests rapides aux conducteurs de camions commerciaux et aux travailleurs essentiels qui se déplacent régulièrement entre les provinces et les pays. :Mettre en place des sites (ex. : hôtels) pour un isolement pris en charge hors du domicile pour les voyageurs entrants, afin d’assurer qu'ils n'introduisent pas de nouveaux cas dans la communauté.

● Ordonner immédiatement un confinement strict, imposé et soutenu financièrement. Le gouvernement fédéral doit continuer à fournir un soutien financier solide aux entreprises et aux personnes, y compris des congés de maladie ou de l'isolement payés. Fermer toutes les entreprises non essentielles pendant le confinement. Les restaurants et les bars doivent être ouverts uniquement pour les plats à emporter.

● Faire passer immédiatement les écoles à l’apprentissage en ligne au lieu de l’apprentissage en personne. La transmission de la Covid en milieu scolaire montre que beaucoup d’écoles ne sont actuellement pas sécuritaires pour les enfants. De petits cours en personne devraient être dispensés aux travailleurs essentiels et aux enfants qui subiraient des troubles de développement importants en ne fréquentant pas l'école.

● Financer une capacité de test / traçabilité / isolement agressive pour éviter les chaînes de transmission.

● Fournir des directives claires pour la prévention et le contrôle des infections (IPC) pour la santé publique et les employeurs, afin qu'ils respectent les précautions aériennes pour se protéger contre la Covid. Fournir des respirateurs N95 aux travailleurs de la santé, au personnel et aux résidents des maisons de soins, aux patients dans les hôpitaux, aux enseignants dans les écoles et aux autres travailleurs de première ligne. Fournir gratuitement au grand public des respirateurs N95. Développer un fonds pour aider les employeurs et les propriétaires d'immeubles communautaires à améliorer la filtration de l'air et la ventilation.

La stratégie Zero Covid est mieux réalisée dans une approche « région par région ». Une fois parvenu à zéro cas communautaire, une région avec des frontières bien gérées peut assouplir prudemment les restrictions et peut revenir à une normalité relative. Les régions Zero Covid peuvent former une bulle de voyage sans quarantaine avec d'autres régions Zero Covid, comme l'ont fait les provinces de l'Atlantique. Bien que les cas liés aux voyages ou aux poussées dans la communauté puissent encore apparaître, ils sont gérables par l’intermédiaire des installations de quarantaine, des restrictions locales ainsi que des recherches et des tests complets.

Le Canada doit viser une stratégie Zéro Covid

La nécessité d'une stratégie Zero Covid est claire. Elle prévient la maladie, la multiplication des hospitalisations et des décès, mais aussi elle permet aux communautés et aux entreprises de prospérer. La stratégie Zero Covid élimine l’effet « yo-yo » continu entre les restrictions et la relaxation, assurant la stabilité économique et sociale. Lorsque les cas sont faibles, les flambées peuvent être éliminées rapidement grâce aux stratégies TTI (Test / Trace / Isolate).

Les Canadiens s'attendent à ce que le gouvernement fédéral fasse preuve de leadership dans sa réponse à la Covid-19. Nous nous attendons à une politique fondée sur la science et à une reconnaissance du fait que la santé publique est une responsabilité partagée avec les gouvernements provinciaux. Dans plusieurs provinces, des mesures de santé publique inadéquates, qui ignorent la science de la transmission aérienne et de la dynamique pandémique, rendent des Canadiens de tous âges vulnérables aux infections, à leurs conséquences, même à la mort. De nombreuses éclosions dans les centres de soins de longues durées, les hôpitaux, les écoles, les lieux de travail, les prisons ou les refuges montrent que la stratégie d'atténuation actuelle doit changer. Les Canadiens s'attendent également à ce que le gouvernement fédéral tienne compte des recommandations de la Commission sur le SRAS, qui a identifié le principe de précaution comme la leçon la plus importante pour aborder la grande incertitude et le risque de préjudice de toute nouvelle maladie contagieuse future. Seule une stratégie Zero Covid peut pleinement rendre compte de la complexité, de l'incertitude et du potentiel de perte irréversible et catastrophique de la Covid.

Le Canada doit viser le Zéro Covid aujourd'hui et protéger tous les Canadiens contre d'autres préjudices. Il est contraire à l'éthique de laisser certains Canadiens faire face à plus de risques et de conséquences – souvent les plus vulnérables – alors que le #ZeroCovid est possible et clairement bénéfique pour tous. Nous demandons aux dirigeants canadiens de prendre des mesures énergiques pour protéger la sécurité et le bien-être de tous les Canadiens.

Initiateurs de la pétition

Stéphane Bilodeau, ingénieur, Ph. D., FEC

Dr Malgorzata Gasperowicz, biologiste du développement

Dr Maria Infante, Ph. D. en gestion des ressources et études environnementales

Karl Parkinson, IT, B. Sc.

Joshua A. Farden

Jennifer Tomaszewski, avocate à la retraite, militante

Conor A Ruzycki, doctorant et boursier Killam en génie mécanique, Université de l'Alberta

Aaron Paquette, auteur

Jonathan Mesiano-Crookston, B. Sc. H. Biochimie, JD

Dr Tehseen Ladha, MD, MPH, FRCPC, professeur adjoint, Département de pédiatrie, Université de l'Alberta

Dr Joe Vipond, professeur adjoint en clinique, Département de médecine d'urgence, Université de Calgary, cofondateur Masks4Canada

Dr Darren Markland, MD, FRCPC

Poursuivez votre lecture...
Politique fédérale
Nouvelle élection, nouvelle saison du Plancher des vaches!
Ricochet
20 août 2021
L'Afghanicide 2/3
La victoire des marchands de mort
Martin Forgues
26 août 2021
Au Liban, l'environnement sacrifié (1/3)
Désastre écologique dans le fleuve Litani et le lac Qaraoun
9 août 2021