Ricochet se réinvente

Une nouvelle mouture pour aller de l'avant
Photo: Breather

Le 2 octobre, nous avons dédié Ricochet aux lecteurs et aux lectrices des premiers jours, ceux et celles qui nous ont aidé à lancer un pavé dans la mare, sans savoir si Ricochet allait couler ou flotter.

Votre annonce ici
Vous n'aimez pas les publicités?
Les publicités automatisées nous aident payer nos journalistes, nos serveurs et notre équipe. Pour masquer les annonces automatisées, devenez membre aujourd'hui:
Devenez membre

Nous avons mis aux défi les quelques centaines de personnes qui y ont cru dès le début : ce journal dépend de vous. Tant d’autres projets ont été portés à bout de bras pour être ensuite abandonnés.

Puis, quelque chose d’extraordinaire est arrivé. Vous avez partagé nos chroniques sur votre fil social. Vous avez parlé du projet autour du vous, ou simplement montré les photos magnifiques de Moïse-Marcoux Chabot à vos collègues. Vous avez célébré le printemps en lisant Les printemps ambigus ou en maugréant sur les maudits étudiants. Vous nous avez envoyé des mots d’encouragement ou un chèque d’abonnement.

Depuis notre lancement, des centaines de milliers de personnes, d’un bout à l’autre du pays, ont lu l’un des nombreux articles publiés sur notre plateforme web, en anglais comme en français. Et ce n’est qu’un début.

Ricochet prend un nouveau tournant. Depuis quelque temps, nous avons ralenti le rythme de publications. L’avez-vous remarqué? Nous publions moins pour travailler sans encombres.

Dans les prochaines semaines, nous lancerons une nouvelle plateforme. Notre page d’accueil est une vitrine pour la couverture de Ricochet, et elle n’aura jamais été aussi belle. L’élégance de la première version se marie à une interface plus accessible et à une nouvelle façon de présenter nos contenus.

Notre équipe fait peau neuve. Vous lisez déjà une brochette talentueuse de collaborateurs. Plusieurs noms s’ajouteront à la liste dans les prochaines semaines. Dans ce nouveau Ricochet, vous trouverez des textes plus fouillés, des analyses spécialisées et renouvelées et une couverture soutenue des événements d'envergure. Nous relançons notre section culturelle en allant au-delà de la critique.

C’est votre première visite? Vous êtes un visiteur occasionnel? Rejoignez-nous. Pour une somme minime, vous gagnez accès à tous les contenus offerts par Ricochet, dans les deux langues, et à la mouture révisée de la salle de nouvelles. Avec notre nouvelle vitrine, nous bonifierons également nos offres aux membres.

Ce n’est pas facile de faire survivre un journal réellement indépendant. Ricochet ne peut pas compter sur la marge de crédit de Martin Cauchon ou les soirées de financement de Pierre Karl Péladeau. Ricochet compte sur vous. Devenez membre, annoncez dans Ricochet ou devenez bénévole dès maintenant.

Les dernières semaines ont été le théâtre d’affrontements dans les universités du Québec. Dans les grands médias, qu’avez-vous vu? Les titres polémiques, les photos choquantes, la surenchère grossière de certains chroniqueurs. Plus que jamais, nous avons besoin d’un journal qui sort des sentiers battus et ose creuser le fond des choses. C'est la raison d'être de Ricochet.

Après l’hiver du siècle, même Ricochet a besoin d’un ménage du printemps! Pour mieux accueillir la prochaine vague de lecteurs. Mieux faire une place à une foule de nouveaux collaborateurs. Mieux remplir notre mission - sortir les notes dissonantes de la marge et accueillir un journalisme qui va au fond des choses.

Merci de cheminer avec nous.

L’équipe éditoriale de Ricochet

Poursuivez votre lecture...
Harcèlement sexuel
La «liberté d’importuner», ce droit fondamental
Raphaëlle Corbeil
11 janvier 2018
politique municipale
Budget Plante: les propriétaires doivent-ils presser le bouton «panique»?
Céline Hequet
11 janvier 2018