La salle des nouvelles
Que se passe-t-il au Québec ? C'est comme si tous les repères progressistes étaient disparus et qu'il ne subsiste plus que les discours politiques des 2 factions antagonistes de la droite vieillissante !

D'un côté, la droite pseudo post-moderne, formée de tous ces mondialisateurs transculturalistes qui piétinent l’idée même de la nation et célèbrent le nivellement des identités culturelles dans le grand melting-pot mondial. En face d'elle, la droite rétrograde nationaleuse, qui récupère et instrumentalise les concepts identitaires à des fins xénophobes, racistes et sectaires. Deux droites qui s'entredévorent.

Mais où est donc passée la perspective saine et enthousiasmante d’une nation qui s’affirme, qui s’assume, qui nourrit ses repères identitaires et ses valeurs propres, tout en respectant, voire en appréciant les particularités de toutes les autres communautés culturelles qui viennent s’y greffer et la renforcent en la diversifiant ?

L’identité d'un peuple ne provient-elle pas de sa coexistence avec les « Autres »; ce qui permet à chacun, par effet de comparaison bienveillante, de prendre mieux conscience de sa propre différence et de construire son identité en vivant l’altérité et en la saluant ?

Reléguées aux oubliettes du discours public et évacuées des officines des éditorialistes qui veulent vendre de la copie, ces valeurs humanistes, dignes et pacifiques, trouvent aujourd'hui leurs derniers défenseurs parmi les citoyens les plus indignés par la montée du trumpo-nazisme et de l'intolérance qu'il véhicule.

Ces indignés sont conscients du défi titanesque qu'ils doivent relever, tellement l'espace public, accaparé par les 2 droites, semble contre eux. Ce qui les pousse à lutter avec la plus grande ferveur. Pas étonnant que ces rebelles deviennent parfois un peu trop turbulents au goût de certains.

Mais la tâche de l'action politique n'est-elle pas de rendre possible ce qui est socialement nécessaire ?
0 %
Vote
La salle des nouvelles est offerte en exclusivité aux membres de Ricochet. Plongez au coeur de notre équipe éditoriale et participez à notre couverture. Dans la salle des nouvelles, la parole est à vous.